Peut-on faire des travaux dans des bureaux qu’on loue ?

Juliette Cadot
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Même en louant des bureaux, vous avez sûrement envie de personnaliser votre espace de travail pour l’adapter à votre entreprise. Cela peut induire des travaux, plus ou moins conséquents. Mais est-ce seulement possible ? On vous éclaire !

Image
travaux-locataires-bureaux-selogerbureauxcommerces
Pour réaliser des travaux dans vos bureaux, consultez en premier lieu votre bail pour savoir ce que vous pouvez faire. © Getty
Sommaire

Peut-on faire des travaux dès l’emménagement dans un bureau loué ?

Si, dès que vous avez récupéré les clés des bureaux, vous souhaitez apporter des changements aux lieux, sachez que c’est parfaitement possible. 

Cependant, il vous faut vous assurer que cela ne contrevient pas aux termes de votre bail. Si celui-ci ne mentionne aucune indication contraire, le locataire a le champ libre pour exécuter les travaux de son choix, à la condition qu’ils ne portent atteinte ni à la structure, ni à la solidité du bâtiment. 

Le plus simple reste bien entendu de faire les choses en bonne intelligence, en prévenant votre propriétaire bailleur pour obtenir son feu vert ! C’est aussi la meilleure façon d’éviter des frais de remise en état par la suite et des litiges interminables. 

Dans un bail professionnel, les réparations d’usage et les petits travaux courants sont à la charge du locataire, tandis que les gros travaux sont, sauf indication contraire, à la charge du propriétaire, d’après l’article 1754 du Code civil.

Travaux dans les bureaux loués : quelles conséquences en fin de bail ?

Parfois, le bail professionnel indique clairement qu’il faut remettre les locaux en l’état d'origine, c’est-à-dire conformes aux plans et devis fournis lors de la signature. 

C’est notamment le cas si les locaux fournis en début de bail sont neufs, comme neufs, ou en très bon état. 

Si, en tant que locataire, vous effectuez des travaux qui ne sont pas considérés comme des améliorations, vous pouvez être tenu de les démolir et de les déposer (ne rien laisser sur place) pour être conforme au retour à l’état initial prévu par le bail. 

Les baux professionnels ont une durée minimale de 6 ans. Le propriétaire bailleur est tenu de vous informer 6 mois à l’avance en cas de non-renouvellement de bail, ce qui laisse une marge de manœuvre assez limitée en cas de travaux importants ! 

Il est conseillé au locataire de commencer les éventuels travaux de remise en état ou de déconstruction dès la réception du préavis.

À l’inverse, si les travaux effectués sont considérés comme des améliorations et ne contreviennent pas au bail, il est alors possible que votre propriétaire soit tenu d’en payer tout ou partie. 

Personnaliser ses bureaux sans faire de gros travaux, c’est possible !

Pour des bureaux davantage en adéquation avec l’entreprise qui les loue, il n’est pas indispensable de bouger les murs ! Parfois, un simple rafraîchissement suffit.

C’est le cas lorsqu’il s’agit par exemple de repeindre des murs pour changer l’atmosphère des pièces. 

Pour aménager l’intérieur sans ajouter de murs, il est possible d’utiliser des cloisons mobiles pour créer des séparations entre les postes des employés. 

Certaines, tout à fait décoratives, ne nécessitent aucun perçage et fonctionnent simplement grâce à un système de vérins : une vraie bonne idée pour refaire ses bureaux sans toucher à la structure !

N'hésitez pas à choisir des cloisons amovibles faites de matières acoustiques (comme le liège) pour vous permettre de joindre l’utile à l’agréable.

Astuce : notez ou photographiez la couleur des murs de base pour les repeindre à l’identique en fin de bail. Et voilà !

À la recherche d'un bureau ?
Cet article vous a été utile ?
0
0

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !