Comment décrocher un crédit immobilier pour acheter votre local ?

Juliette Cadot 26 juil 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Acheter votre local commercial ou professionnel vous permet d’accroître significativement la valeur de votre entreprise, et lui constituer un patrimoine immobilier. Pour obtenir votre crédit et mener à bien votre projet, suivez le guide !

Image
pret-immobilier-professionnel-selogerbureauxcommerces
Pour obtenir un prêt professionnel, vous devrez apporter environ 25 à 30 % du prix de votre projet. ©Andrei_R - Shutterstock
Sommaire

L’achat de vos locaux via un crédit professionnel

Il est difficile d’acheter un bien immobilier comptant aujourd’hui. Dans l’immobilier professionnel comme dans le résidentiel, il est bien sûr possible de contracter un crédit auprès d’une banque pour financer votre achat.

L’une de vos premières options est donc d’avoir recours à un crédit professionnel. Dans ce cas, vous devez convaincre la banque de la viabilité de votre projet mais également apporter une certaine somme afin de « montrer patte blanche ». Vous devrez alors construire un dossier afin de montrer votre sérieux, comprenant un Kbis, vos documents d’identité, une présentation de votre projet, un business plan.

Si votre entreprise existe depuis plusieurs années, vous devrez amener bilans et résultats sur les années précédentes, afin de montrer que votre projet est pensé pour amener votre structure plus loin et que votre société aura la capacité de rembourser mensuellement le prêt.

La plupart des banques peuvent vous octroyer un crédit professionnel, et les pièces justificatives de votre dossier vont changer d’un établissement à l’autre.

Investir dans vos locaux avec un crédit-bail immobilier

Deuxième option envisageable : le crédit-bail immobilier. Ce type de prêt est intéressant pour les entrepreneurs dont la société est jeune. Il s’agit en réalité d’un investissement de la banque dans le bien qui vous intéresse, mais c’est celle-ci qui est votre propriétaire (on parle ici de crédit-bailleur).

Vous allez donc contracter un bail avec votre banque pour le local que vous avez choisi, mais celle-ci s’engage auprès de vous à vous vendre le bien une fois que le contrat est expiré.

La banque, de son côté a une option d’achat à la fin du bail : elle peut acquérir ou non le bien à un prix fixé à l’avance, mais à valeur résiduelle, soit la valeur de bien moins les loyers déjà versés par le crédit-preneur.

Le crédit-bail immobilier peut être obtenu par tout type d’entreprise, de la SAS à l’entrepreneur individuel, en passant par la profession libérale.

Que faut-il préparer pour obtenir votre crédit ?

Qu’il s’agisse d’un prêt professionnel ou d’un crédit-bail, il s’agit d’une étape importante pour vous et votre entreprise. Vous devrez bien préparer ce rendez-vous.

Tout d’abord, munissez-vous de toutes les pièces demandées, quelles qu’elles soient : Kbis, plan de financement, bilans comptables…

Aussi, montrez que votre projet est viable, que cela représente un investissement intéressant et rentable pour votre entreprise, et que vous avez la capacité de rembourser le crédit ou les loyers demandés.

Dans le cadre d’un prêt professionnel, il est généralement demandé d’apporter entre 25 et 30 % du prix total du bien afin d’obtenir plus facilement votre crédit.

Enfin, n’oubliez pas de montrer que vous êtes un porteur de projet charismatique : plus vous serez sûr de vous, plus il sera aisé d’obtenir la confiance de votre prêteur.

N’hésitez pas à vous faire accompagner d’un courtier spécialisé pour trouver l’établissement bancaire le plus enclin à porter votre projet.

À la recherche d'un bureau ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !