Quel budget prévoir pour acheter un local professionnel ?

Juliette Cadot 09 déc 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Pour acheter un local professionnel en toute sérénité, il vaut mieux prévoir un budget solide et fiable ! On vous aide à répertorier les principaux postes de dépense pour ne rien oublier.

Image
budget-achat-local-professionnel-selogerbureauxcommerces
Plus votre projet sera précis, plus votre budget pourra l'être lui aussi.
Sommaire

Un projet clair pour un budget précis

Pour estimer au mieux ce que vous pouvez avoir, il est mieux de savoir ce dont vous aurez besoin. Et si possible, assez précisément ! 

Posez-vous des questions telles que : 

  • De quel espace avez-vous besoin ? 
  • Aurez-vous du stock, des marchandises à entreproser ? 
  • Dans quelle zone vous implanter ? 
  • Avez vous envie de commencer petit et de faire des économies, ou de prendre un bien plus grand et ne pas avoir à déménager ?
  • Quel est votre budget maximal ?

Finalement, plus votre business plan sera précis, moins votre budget vous réservera de (mauvaises) surprises.

Pour déterminer votre budget, intéressez-vous au marché

En fonction de la zone où vous voulez vous installer, les prix peuvent être très fluctuants. Idem pour l’espace dont vous aurez besoin. 

Pas de doute, le prix du mètre carré sera un allié précieux pour établir les bases de votre budget.

Notez qu'en immobilier commercial, celui-ci est bien plus corrélé à l'emplacement qu'à la surface du local.

Pensez aux frais annexes !

Avoir une idée du prix au mètre carré, c’est bien… Avoir une idée plus précise de tout ce que coûte la démarche d’acheter, c’est mieux. 

C’est pourquoi il est conseillé de penser aux frais annexes à l’achat qui vont forcément faire gonfler votre budget. 

L’achat d’un local professionnel ou commercial, concerne donc le prix du bien, mais aussi celui des frais de notaire (de 2% à 8% du prix total en fonction du choix du neuf ou de l’ancien) sans oublier les éventuels honoraires d’agence.

Et le matériel dans tout ça ?

Une fois votre projet précisé, il vous reste à estimer l’aménagement de votre local. Avez vous besoin de machines, d’outils ou d’équipements particuliers ? 

Et votre local est-il prêt à l’emploi, ou y’a t’il pour vous une nécessité de faire des travaux ? 

Pour tenter de prévoir ces coûts, n’hésitez pas à faire venir des entreprises spécialisées ou à faire établir des devis en amont de votre achat. 

Si vous le pouvez, renseignez vous sur une fourchette approximative du coût des charges en eau et électricité du local, en demandant à l’ancien locataire ou au propriétaire.

Si vous le pouvez, prévoyez aussi de quoi payer votre première taxe foncière ! Vous trouverez en ligne de quoi faire vos calculs au plus juste.

Le financement aussi à un coût !

Eh oui, financer un bien, ça n’est pas gratuit ! Et bien souvent, son prix dépend du mode de financement pour lequel vous optez.

En effet, en fonction de votre apport si vous réalisez un achat direct (sur votre propre actif), et de l’organisme auquel vous vous adressez, vous pouvez faire varier votre taux d’emprunt du simple au double. 

Si vous choisissez d’acheter en SCI, le cadre légal va alors changer et modifier des coûts, notamment si vous êtes soumis à l’impôt sur les sociétés.

Se préparer aux à-côtés et à l'inattendu

Le budget, c’est la somme de ce à quoi l’on pense, et ce que l’on avait pas anticipé. 

Il est donc important de prévoir un peu plus large que la somme à laquelle vous arrivez après avoir suivi tous les conseils précédents. 

N’oubliez pas que l’achat d’un local professionnel peut aller avec son lot de petites dépenses qui s’accumulent comme par exemple les carte de visite à (ré)imprimer avec la nouvelle adresse, éventuellement une enseigne à fabriquer, l’assurance, les frais d’ouverture de ligne internet ou téléphonique…

Et même les coûts de déménagement

À la recherche d'un commerce ?
Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !