Comment ça se valorise, un fonds de commerce ?

Juliette Cadot 23 fév 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Parce que la banque vous le demande, parce que vous souhaitez céder ou acheter un fonds de commerce ou tout simplement pour votre propre information, vous souhaitez valoriser votre fonds de commerce. De quoi parle-t-on exactement ? Quelle est la marche à suivre ? On fait le point.

Image
combien-vaut-fonds-commerce-selogerbureauxcommerces
Un fonds de commerce est composé de votre marchandise, de votre stock mais également de votre clientèle, logo, nom... ©Halfpoint - Adobe Stock
Sommaire

Qu’est-ce qu’un fonds de commerce ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est seulement depuis le 1er janvier 2023 que la notion de fonds de commerce est définie légalement au-delà de la jurisprudence. En l'occurrence, c'est le récent article L142-2 du code du commerce qui nous permet d'y voir plus clair aujourd'hui.

Nous y apprenons, notamment, que sans document explicite résumant exhaustivement l'ensemble de ce qui constitue le fonds de commerce dans le cadre d'un accord, seuls y rentrent :

  • le nom commercial,
  • le droit au bail,
  • la clientèle,
  • l'achalandage. 

Pour autant, dans le cadre d'un accord, vous pouvez y ajouter « le mobilier commercial, le matériel ou l'outillage servant à l'exploitation du fonds, les brevets d'invention, les licences, les marques, les dessins et modèles industriels, et généralement les droits de propriété intellectuelle qui y sont attachés » précise le texte.

En aucun cas les dettes, les créances ou les immeubles ne peuvent rentrer dans la constitution d'un fonds de commerce. 

Pourquoi valoriser son fonds de commerce ?

Connaître précisément la valeur de votre fonds de commerce est évidemment capital lorsque que vous vendez ou achetez un commerce. Souvent, racheter le fonds permet de ne pas avoir à acheter directement une société qui, à l'inverse, comprend également le passif et donc de potentielles dettes. 

Dans la mesure où il n'existe aucune mesure exacte pour valoriser un fonds de commerce lors de sa cession, il revient alors à l'acheteur et au vendeur de se mettre d'accord sur un prix qui leur convienne à tous les deux sans qu'aucun ne se sente lésé. 

Au-delà de la vente, si vous souhaitez ajouter des actionnaires à votre entreprise, l'évaluation du fonds de commerce peut les rassurer. Il en va de même si vous souhaitez souscrire à un emprunt dans le but de développer votre entreprise

Comment valoriser son fonds de commerce ?

Pour procéder à la valorisation d'un fonds de commerce, vous pouvez bien évidemment faire appel à un cabinet notarié ou à un expert immobilier et c'est d'ailleurs fortement recommandé, notamment dans le cadre d'une vente et pour témoigner de votre impartialité. 

De manière générale, deux méthodes principales sont utilisées pour valoriser un fonds de commerce : la méthode du barème et celle utilisant ses critères de rentabilité

La première consiste à appliquer un coefficient multiplicateur qui dépendra de votre secteur d'activité, sur le chiffre d'affaires de votre entreprise. Cette méthode n'est pas des plus fiables mais permet d'estimer une fourchette de laquelle partir pour obtenir un accord. 

La méthode de rentabilité se base sur la même approche de coefficient appliqué, mais est ensuite pondérée selon différents critères comme l'emplacement, la notoriété de l'entreprise, l'équipe ou le bail commercial. 

Il existe également pléthore d'autres méthodes, comme celle basée sur le flux, permettant de faire une estimation de la future rentabilité de l'entreprise et de prévoir une trésorerie potentielle.

La dernière méthode souvent utilisée est celle de la comparaison. Elle vous permet d'estimer la valeur de votre fonds de commerce en vous basant sur les cessions récentes d'entreprises similaires dans votre zone géographique. 

De manière générale, plus vous appliquez de méthodes, plus vous pouvez définir un chiffre juste. N'hésitez donc pas à les cumuler. C'est important si, par exemple, votre entreprise s'avère ne pas être rentable en dépit d'un chiffre d'affaires conséquent.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
bail-triple-net-selogerbureauxcommerces
Juridique
Le bail triple net se fait rare, mais reste pourtant valide dans de nombreuses locations professionnelles en cours de bail. Coup de projecteur sur ce type de contrat, bien particulier.
Image
Bail coworking
Juridique
Gage de flexibilité et productivité, le coworking reste un atout majeur pour les entreprises. Mais concrètement, quel type de bail est possible pour du coworking ? Contrat de location professionnelle...
Image
lexique-clause-abusive-selogerbureauxcommerces
Juridique
Comme l’a écrit Nicolas Boileau, « ce qui se conçoit bien s’énonce clairement ». Et les clauses qui figurent dans les contrats professionnels ne sont pas exceptionnelles. Mais alors quand parle-t-on...